Kirkouk, l’une des plus anciennes villes du monde, est aujourd’hui l’un des plus grands centres pétroliers d’Irak : sa population s’élève à 1,2 million habitants.

C’est également une ville multiconfessionnelle et multiethnique : on y trouve des Kurdes, des Arabes, des Turkmènes, des Chiites, des Sunnites, des chrétiens Chaldéens, des Mandéens et des Yézidis. Les Mandéens, réfugiés du sud du pays, constituent la minorité la plus petite et la plus menacée.

Depuis fin 2012, comme dans le reste de l’Irak, la situation s’est nettement dégradée. Rares sont les semaines qui passent sans attentats à la voiture piégée. Nous avons pu constater que les forces armées sont de plus en plus présentes, que la population essaye au maximum de limiter les déplacements.

À la suite de l’offensive des djihadistes de l’Etat islamique le 10 juin 2014, les kurdes ont pris le contrôle total de Kirkouk. La ville, qui continue à être régulièrement secouée par des attentats meurtriers, accueille des réfugiés venus de Mossoul et de Qaraqosh.

Conférence « Chrétiens d’Irak : comment reprendre confiance après Daech ? »

Conférence « Chrétiens d’Irak : comment reprendre confiance après Daech ? »

by Fraternité en Irak Actualité Chrétien d'Orient Conférences Kirkouk Qaraqosh Vie de l'association
PARIS – Monseigneur Joseph Thomas Mirkis, évêque chaldéen de Kirkouk en Irak donnera une conférence sur le thème « Chrétiens d’Irak : comment reprendre confiance après Daech? » le jeudi 16 novembre ...

Plus...

Il n'y a pas d'autres articles à afficher.