Kirkouk : « Des ponts pour la paix »

Kirkouk : « Des ponts pour la paix »

 Située à 230 km au nord de Bagdad, Kirkouk est une ville de plus d’un million d’habitants où  cohabitent arabes sunnites, kurdes, turkmènes, chiites mais aussi chrétiens et mandéens  (lien vers le diaporama sur les mandéens). Kirkouk est la deuxième réserve de pétrole du  pays et c’est un territoire disputé entre le gouvernement central de Bagdad et la région  autonome du Kurdistan, ce qui explique les tensions entre les différents groupes ethniques et  religieux.

 Dans cette ville régulièrement touchée par des attentats terroristes, les chrétiens jouent un  rôle de pont entre les différentes communautés.

Les membres de Fraternité en Irak ont passé une semaine à Kirkouk. Ils ont rencontré les différentes minorités religieuses et les acteurs clés de la ville. Ils ont aussi participé à la rénovation et à l’équipement d’une école multiconfessionnelle qui ouvre ses portes le 1er septembre 2012 .

Pour en savoir plus sur la situation à Kirkouk, lire l’article « Kirkouk, ville sous tension » sur le site internet de Pèlerin

Actualité Enfance et Education Kirkouk

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

eighteen − 2 =