La plaine de Ninive: « Berceau des minorités »

La plaine de Ninive: « Berceau des minorités »

À la frontière entre la région de Mossoul et la région autonome du Kurdistan, la plaine de Ninive est un des berceaux de la civilisation assyrienne. Depuis plusieurs siècles, cette plaine fertile a accueilli des membres des minorités religieuses d’Irak, principalement des chrétiens et des yézidis (lien sur l’article sur les yézidis qui se trouve dans édition 2011).

Structurée par des villages tels qu’Alqosh, Ba’ashika, Tellkef ou encore Bartala, la plaine de Ninive est plus que jamais une région importante pour l’avenir des minorités irakiennes : Qaraqosh, une des villes les plus importante de cette plaine, en témoigne. (lien vers le diaporama Qaraqosh)

 Les membres de Fraternité en Irak se sont rendus à Alqosh, où se trouvent la tombe du prophète Nahum et le monastère Raban Hormizd fondé au 4e siècle, preuves de l’ancienneté du village. Ils ont sillonné cette ville et les villages alentours peuplés principalement de chrétiens et de yézidis.

 

Actualité Al Qosh Mossoul Qaraqosh

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

three × 3 =