Pâques en Irak : en chemin vers la reconstruction

Pâques en Irak : en chemin vers la reconstruction

by Fraternité en Irak Actualité Al Qosh Chrétien d'Orient Kirkouk Qaraqosh Vie de l'association Vie quotidienne

Une équipe de volontaires de Fraternité en Irak est partie passer la semaine sainte et Pâques dans la plaine de Ninive et au nord de l’Irak. De retour, elle raconte.

Soudain, les youyous joyeux éclatent et montent, depuis la foule, sous les voûtes de l’église Mar Benham et Sarah, à Qaraqosh. Les mains tapent, en rythme. Les fumées d’encens s’élèvent. En ce jour de veillée pascale, la joie déborde : Christ est ressuscité ! Pourtant le clocher saccagé de l’église, qui gît toujours à terre, dehors, et des traces noires sur les murs de pierre racontent qu’ici, la peur, la destruction et le feu ont régné.

Il y a des lieux plus symboliques que d’autres, pour vivre Pâques. L’Irak est en un. Pour les volontaires de Fraternité en Irak, passer la semaine sainte auprès des chrétiens irakiens, c’est célébrer, de manière presque concrète, le passage de l’obscurité de la mort à la lumière de la Résurrection, comme les Irakiens sont passés de la noirceur de Daech à la joie de la libération.

IMG-20180330-WA0009

Ci-dessus, Mgr Petros Mouché, évêque de Qaraqosh, célèbre l’office de la Passion à l’église Saints Behnam et Sarah.

IMG-20180330-WA0022

Au centre, la préparation de l’office de la Croix à Levo, au nord de l’Irak. A droite, l’église Saint Behnam et Sarah à Qaraqosh, remplie le soir de la vigile pascale.

IMG-20180331-WA0017

Que retenir, de ces jours-là ? Des impressions, des sensations, des émotions. A foison. La beauté des voix d’hommes chantant leur foi en Dieu, dans la petite église de Zakho, le soir du jeudi saint. Beau et profond comme du grégorien. L’implication des comédiens amateurs et de toute une paroisse, quelles que soient les générations, pour la représentation d’une Passion du Christ, dans le petit village chrétien de Levo, le Vendredi. Le calme et la joie qui se lisaient sur les visages, lors des veillées pascales à Kirkouk, ou à Qaraqosh. Et cela, malgré les milices dans les rues et les blindés, aux aguets. La distribution des oeufs (durs, de vrais œufs, et non des œufs au chocolat ) à la sortie de la messe, le dimanche, comme le veut la tradition à Kirkouk. Et partout, les sourires et les rires des habitants, venant, spontanément, serrer les mains des volontaires de l’association, ou prendre des selfies, à la sortie des offices. Qu’importe la barrière de la langue !

IMG-20180330-WA0025

A Levo, au nord de l’Irak, les volontaires de Fraternité en Irak ont assisté le vendredi Saint à un spectacle sur la Passion du Christ.

Passer Pâques en Irak, ce fut la joie d’être là avec les Irakiens. De voir une communauté de chrétiens éprouvés reprendre corps et espoir. Là, les hommes et les femmes veulent aller de l’avant, sans oublier le passé ni les difficultés à venir. Les murs brûlés, les blindés, les familles séparées par l’exil sont toujours là pour là pour le rappeler.