Nouvelle étape dans la reconstruction du monastère de Mar Behnam

Nouvelle étape dans la reconstruction du monastère de Mar Behnam

by Fraternité en Irak Actualité Art et Culture Chrétien d'Orient Mar Behnam Qaraqosh Reconstruction Yézidis

ON AVANCE – Après la phase de déblayage et de tri de centaines de mètres cubes de gravats créés par l’explosion du tombeau de Mar Behnam, le chantier entre dans sa phase de préparation et de sécurisation. 

DSC02901

Il aura fallu trois mois, de juin à août, dans la chaleur écrasante de l’été irakien, pour qu’une équipe d’ouvriers supervisés par Guillaume, architecte pour Fraternité en Irak et Abdul Salam Simaan, archéologue irakien, parvienne à trier minutieusement les 600 mètres cubes de gravats – parfois de toutes petites pierres – résultat de la destruction du lieu à l’explosif par Daech en 2015. C’est maintenant chose faite. 

DSC01039
DSC01048

Une nouvelle étape pour Mar Behnam

Le chantier est entré depuis début novembre dans sa phase de préparation d’abord, de sécurisation ensuite. Préparation, car il a fallu retrouver des briques anciennes pour reconstruire le site à l’identique. Dix ouvriers ont donc passé deux semaines à Qaraqosh, la grande ville chrétienne de la plaine de Ninive proche du monastère de Mar Behnam, pour récupérer des briques sur de vieilles maisons abandonnées. 

Sécurisation, ensuite, car les tunnels d’accès au tombeau de Mar Behnam – sorte de dôme en partie enterré, ont été fragilisés par l’explosion du site. Miraculeusement, une vingtaine de charges explosives déposées par les djihadistes n’ont pas explosé. Mais les tunnels, trop abîmés, doivent néanmoins être démolis et reconstruits plus tard. 

DSC02841
DSC01023

Adapter les techniques pour préserver le site

Et ce n’est pas une mince affaire ! Ces galeries enterrées se trouvaient sous deux mètres de terre, eux-mêmes recouverts d’une dalle de béton… Pour préserver le site et ne pas trop faire vibrer le bâtiment, cette dalle est découpée à la scie circulaire. Toujours dans ce souci de préservation, la terre est enlevée sans machine. 27 mètres cubes avec pelles et pioches, sacré travail ! Il est alors enfin possible de démonter les deux tunnels de huit mètres de long menant au mausolée.

DSC01015

L’aspect du tombeau de Saint Behnam en cette fin d’année, a donc radicalement changé. Une large tranchée à ciel ouvert permet désormais d’y accéder.

Dernier baril d’explosif désamorcé, fin de partie pour Daech

Parallèlement à ces travaux, une petite pièce à moitié écroulée, accolée à la pièce principale du tombeau où sont exposées les reliques de Mar Behnam, a été dégagée. Toutes les parties fragiles ont été soigneusement étayées. Un dernier baril d’explosif déposé par Daech y a été retrouvé… Lui n’ont plus n’a pas explosé. Un miracle, encore !

A droite, la joie des ouvriers devant le baril non explosé

IMG_0433

Grâce à votre générosité, Fraternité en Irak a donc pu abattre un travail incroyable en quelques mois, mais le chantier est immense ! Aidez-nous à remettre debout ce lieu symbole de la présence chrétienne en Irak, mais aussi lieu de paix et de rencontre entre les différentes communautés de la plaine de Ninive !