Une nouvelle usine de crème de sésame à Erbil !

Une nouvelle usine de crème de sésame à Erbil !

by Fraternité en Irak Actualité Développement Erbil

ACTION – Fin novembre 2016, une deuxième usine de crème de sésame financée par Fraternité en Irak a vu le jour dans le camp d’Ashti à Erbil. Elle redonne travail et espoir aux déplacés.

Depuis novembre 2016, la « tahin », crème de sésame dont raffolent les Irakiens, et dont ils accommodent nombre de leurs recettes, est produite dans le camp de déplacés d’Ashti, à Erbil ! Une usine est en effet implantée à la périphérie sud-est du camp, une localisation qui facilite le chargement et déchargement du matériel, des matières premières mais aussi des produits finis.

Il s’agit de la deuxième usine de ce genre financée grâce à vos dons par Fraternité en Irak, après celle ouverte l’année dernière à Suleymania.

usinesimsim_pots

Les pots de « tahin » prêts à sortir de l’usine

Une production adaptée au marché

L’usine fonctionne cinq jours par semaine, huit heures par jour, durant lesquelles les graines de sésame sont transformées pour produire plus de 500 kg de crème hebdomadaire. Une fois produite et conditionnée sur place, les pots sont vendus dans la ville d’Erbil.

Cette petite entreprise emploie aujourd’hui trois salariés, tous originaires de Mossoul et réfugiés à Erbil. Le patron en charge de l’exploitation de l’usine, réfugié de Mossoul lui aussi, était à la tête de plusieurs usines avant l’arrivée de Daech en 2014, principalement situées dans la ville de Bashiqa. La plus importante contenait 40 presses.

Aujourd’hui, la production est plus modeste : l’usine du camp d’Asthi ne possède que deux presses !  Mais cela permet d’être sûr d’écouler tous les pots de crèmes produits sur le marché local.

usinesimsim_vuegenerale2

Vue générale de l’usine

Un produit de grande qualité

Il faut dire que cette usine possède un avantage certain : les producteurs ont acquis le droit d’utiliser l’étiquette de la marque déposée à Bashiqa, et dont la qualité était largement reconnue !

usinesimsim_etiquette

L’étiquette de la marque déjà utilisée à Bashiqa

Les étapes de fabrication sont les mêmes que pour n’importe quelle autre usine du pays : le four torréfie les graines de sésame, qui sont ensuite lavées et rincées dans des bacs, puis triées par un tamis pour séparer les bonnes graines des enveloppes. Enfin, les presses sont activées pour en extraire la crème. Contrairement à l’usine de Suleymania, celle-ci ne produit pas d’huile de sésame, pour laquelle du matériel spécifique est nécessaire.

usinesimsim_four

Le four torréfie

usinesimsim_tamis

Le tamis trie

usinesimsim_bacs

Les bacs pour le rinçage

usinesimsim_presse

La presse extrait la crème

Les ventes permettent de dégager un revenu régulier pour l’aide aux réfugiés menée par l’Eglise syriaque pour le compte de qui l’usine est exploitée. L’activité s’arrêtera temporairement en avril, ou en mai si la demande est forte, car la crème de sésame se consomme surtout l’hiver quand il fait froid ! Elle reprendra en septembre !

Encore un beau succès qui a vu le jour grâce à la détermination des Irakiens à reprendre le travail, et la générosité des donateurs de Fraternité en Irak !