« Les actions de déminage sont la priorité »

« Les actions de déminage sont la priorité »

TROIS QUESTIONS A - Monseigneur Petros Moché, évêque syriaque catholique de Mossoul en exil à Erbil se joint à l’appel du Patriarche chaldéen Louis Sako afin de mobiliser largement sur l’urgence de déminer la Plaine de Ninive. Interview. 

Quels sentiments habitent aujourd’hui les réfugiés chrétiens de la plaine de Ninive ?
Les habitants de la plaine de Ninive, exilés, réfugiés ici plus de deux ans, gardent espoir de rentrer un jour chez eux. Ils suivent de très près les préparatifs de la libération et ils veulent y croire. On perçoit des sourires, une mine plus réjouie que l’an passé.

Quelle est l’urgence aujourd’hui pour préparer le retour des réfugiés dans leurs maisons ?
Les actions de déminage sont la priorité numéro un pour permettre aux réfugiés de rentrer chez eux, car aucun retour n’est envisageable avant d’avoir sécurisé les zones habitables. Les villages laissés par les djihadistes et maintenant déserts sont truffés de mines et d’engins explosifs.

Le travail de déminage est très technique et demande une main-d’œuvre compétente et qualifiée. Il est essentiel de commencer maintenant, car le déminage est un travail minutieux, complexe qui prend beaucoup de temps. Le travail doit débuter le plus tôt possible, avant même la libération complète de la plaine de Ninive. 

Comment effectuer ce travail de déminage et préparer dès maintenant la reconstruction ?
En parallèle de la libération de la plaine de Ninive, avant même la libération de Mossoul, il s’agit maintenant de préparer le terrain, de réfléchir en amont au processus de déminage des zones récemment libérées afin d’être prêt le moment venu.

Seule, l’armée kurde ne pourra venir à bout du déminage. Elle n’a pas de matériel suffisant, pas de chiens… L’aide d’ONG spécialisées est essentielle pour un travail d’une telle ampleur (financier et humain).

Ce serait un signal positif fort, un message de confiance, envoyé aux populations, qui n’ont qu’une hâte, celle de rentrer chez eux le plus rapidement et dans les meilleures conditions possibles. 

Actualité Déminage