La pharmacie du quartier de réfugiés a rouvert

La pharmacie du quartier de réfugiés a rouvert

Lorsque nous sommes passés dans la ville de Qaraqosh à l’été 2013, nous avons constaté que le dispensaire du quartier de réfugiés avait du fermer. En cause, un manque de médicaments pour la pharmacie et une nouvelle législation obligeant cette même pharmacie à disposer d’un accès sur la rue.

Nous avions vu les nouveaux bâtiments de cette pharmacie en construction, elle est désormais terminée.

Vue de la pharmacie de Qaraqosh extérieur

Vue de l’extérieur de la pharmacie, sous bonne garde.
© Fraternité en Irak

Quant aux médicaments, notre association s’est démenée pour lever des fonds et en expédier 316 kg en Irak à la fin de l’année 2013. Ces médicaments de base – antibiotiques, anti hypertenseurs, médicaments pour l’asthme, l’épilepsie et le traitement de mycoses notamment – ont pu être achetés grâce à la générosité des donateurs de Fraternité en Irak.

Nous avons du faire face à une péripétie inattendue car une grève à l’aéroport d’Istanbul a retardé l’arrivée des médicaments. Nous avons du adapter notre chaîne logistique en conséquence. En acheminant des médicaments d’Europe jusqu’au cœur de la plaine de Ninive grâce à l’aide de nos relais irakiens nous démontrons que notre association maîtrise désormais la gestion de schémas logistiques et douaniers complexes.

Le pharmacien © Fraternité en Irak

Le pharmacien du quartier de réfugiés de Qaraqosh en action
© Fraternité en Irak

Nous remercions infiniment nos donateurs fidèles qui nous permettent de répondre ainsi aux besoins urgent des habitants du quartier de réfugiés.

La Pharmacie  © Fraternité en Irak

La pharmacie du quartier de réfugiés…bilingue !
© Fraternité en Irak

Actualité Qaraqosh Santé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

nine − three =