Pourquoi reconstruire une des plus vieilles églises de Mossoul ?

Pourquoi reconstruire une des plus vieilles églises de Mossoul ?

Guillaume, architecte pour Fraternité en Irak, a pu se rendre à Mossoul à deux reprises pour estimer l’état de l’ancienne église syriaque catholique Al-Tahira. Avec votre soutien, l’association veut restaurer cet édifice. Explications. 

Mossoul_ancienne_eglise (8)

Vue de la nef de l’ancienne église

De quelle église s’agit-il ?

Située dans le quartier ouest de la ville, le plus touché par les combats entre Daech et la coalition internationale, cette église très ancienne dont les origines remontent probablement aux VII ou VIIIe siècles, est attenante à la « nouvelle » église Al-Tahira, beaucoup plus grande, construite au XIXe siècle et qui est elle, en grosse partie effondrée. Notre projet de reconstruction porte sur l’ancienne église, plus petite, mais d’un plus grand intérêt patrimonial. Elle a la particularité d’être en partie enterrée, ce qui atteste de son ancienneté. 

Mossoul_ancienne_eglise (14)
Mossoul_ancienne_eglise (11)

Vues de la « nouvelle » cathédrale Al Tahira détruite

Dans quel état se trouve-t-elle ?

Cette église, une des plus anciennes de la ville, est située dans le dernier carré tenu par Daech, la partie de Mossoul qui a été presque rasée dans les combats. Elle est donc en bonne partie ruinée, mais il reste des éléments intéressants, dont au moins deux des trois arcs entre la nef et le choeur, ainsi qu’un certain nombre de sculptures. Dans l’ensemble je pense qu’on peut reconstruire en gardant une majorité des éléments patrimoniaux intéressants qui doivent se trouver également dans les gravats.

Mossoul_ancienne_eglise (24)
Mossoul_ancienne_eglise (23)
Mossoul_ancienne_eglise (25)

A l’intérieur de l’ancienne église Al Tahira, quelques éléments ont été préservés. On en devine la richesse.

Qu’est-ce que sa restauration représenterait pour les chrétiens de Mossoul ?

C’est une église qui me semble avoir une forte valeur patrimoniale, et ce serait une belle œuvre. Mgr Petros Mouché, l’évêque syriaque catholique de Mossoul a décidé de faire à nouveau confiance à l’association pour ce chantier car selon lui, la « restaurer est le seul espoir de la communauté syriaque catholique ». Le bâtiment est en effet le témoin de l’ancienneté de la présence chrétienne et plus particulièrement syriaque à Mossoul. Si personne ne le fait, je pense qu’il finira dans les gravats du dégagement général de la ville, et ce serait une perte inestimable. Ce serait également un signe extrêmement fort pour les autres communautés mossouliotes, en particulier musulmanes, et dont une bonne partie, après les folies de l’« Etat Islamique», verrait dans cette forme de présence un préalable au retour à la normale.

Mossoul_ancienne_eglise (13)

Vue de la destruction des bâtiments appartenant à la communauté syriaque catholique : l’évêché, la nouvelle et l’ancienne église Al Tahira.

Ce chantier est immense. Nous avons besoin de vous pour redonner une église aux chrétiens de Mossoul !

Actualité Chrétien d'Orient Eglise Mossoul Mossoul