Fraternité en Irak lance l’opération « Hiver à Ninive »

Fraternité en Irak lance l’opération « Hiver à Ninive »

Fraternité en Irak lance l’opération « Hiver à Ninive ». L’objectif est de permettre aux réfugiés d’Erbil et des environs de passer l’hiver dans de bonnes conditions. L’ONG a besoin à nouveau de vos dons.

Depuis le 7 août, l’avancée des djihadistes de l’organisation Etat islamique dans la plaine de Ninive a contraint environ 120 000 personnes à fuir leurs villages (Qaraqosh, Karamless, Bartalla, Ba’ashiqa, Tellkeff, Tellskof principalement) pour se réfugier dans la région autonome du Kurdistan irakien. Durant l’été, ils ont enduré les très fortes chaleurs sous des tentes dans des camps de fortune. Ils redoutent maintenant l’hiver.

La pluie dans le camp de Mart Schmouni à Erbil – © Fraternité en Irak

Quels sont les besoins?

Entre octobre et mi-décembre, les températures chutent peu à peu et il pleut occasionnellement. Décembre, janvier et février sont les mois les plus froids. Le thermomètre avoisine le zéro dans le nord de l’Irak. Or les déplacés de la plaine de Ninive ont fui leur maison en plein mois d’août avec seulement leurs habits d’été sur le dos. Ils ne sont donc pas préparés à passer l’hiver.

Pour les aider, Fraternité en Irak lance l’opération « Hiver à Ninive » dont le but, dans un premier temps, est de fournir des habits chauds pour les réfugiés en commençant par les enfants. Si les dons excèdent les besoins, les fonds seront utilisés pour financer des solutions de relogement.

Le camp et l’église de Mar Tschmouni – © Fraternité en Irak

Comment va se dérouler « Hiver à Ninive »?

Les autorités religieuses estiment qu’environ 18 000 enfants sont actuellement réfugiés dans le quartier chrétien d’Erbil et dans des villages alentours. Afin de fournir une veste chaude à chacun, Fraternité en Irak a besoin de réunir 90 000 euros. L’ONG a déjà négocié sur le marché local l’achat en grande quantité de ces parkas pour un prix de 7 dollars l’unité. Les vêtements seront distribués par Fraternité en Irak avec l’aide d’une association caritative de Qaraqosh, avec qui Fraternité en Irak collabore depuis 2012, et de l’Eglise irakienne.

Pourquoi ne pas récolter ces vêtements en France?

De nombreux particuliers nous demandent s’ils peuvent nous faire don de vêtements en France. La réponse est non, car de tels dons en nature, si leur symbolique est belle, sont difficiles à gérer. Le coût du fret par avion vers Erbil est très élevé et les formalités administratives à l’aéroport complexes. Nous ne transportons donc par avion que des produits à haute valeur ajoutée et difficile à trouver à Erbil, par exemple des médicaments pour des maladies bien précises.

Quel est le calendrier?

Quatre semaines pour réunir 90 000 euros. Le 9 novembre, il faut que Fraternité en Irak ait lancé la distribution des vêtements d’hiver pour les enfants.

petite fille tente annotée

Une petite fille de la minorité Kakaï dans le camp Mart Schmouni – © Fraternité en Irak

Grâce à vos dons, Fraternité en Irak a pu agir pour que cette crise humanitaire ne devienne pas une crise sanitaire et soutenir les réfugiés dans l’urgence de l’été. Près de dix tonnes de médicaments et de compléments alimentaires ont été apportés depuis mi-août, une ambulance a été financée il y a deux semaines, des activités pour les enfants ont été organisées cet été. Nous vous remercions pour le réconfort que vous leur avez apporté. Ils ont maintenant besoin de vous pour passer l’hiver !

Aidez-nous en faisons un don!




 

Dons déductibles d’impôts. Fraternité en Irak émet des reçus fiscaux.
Actualité Enfance Urgence

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 + 12 =