Une ambulance pour les réfugiés à Erbil

Une ambulance pour les réfugiés à Erbil

Le dimanche 28 septembre, Fraternité en Irak a acheté une ambulance destinée à la clinique Habib Maleh d’Ankawa, le quartier chrétien d’Erbil, où sont soignés gratuitement 400 à 600 réfugiés chaque jour.

Un soutien constant à la clinique

Depuis le début de la crise et l’afflux de déplacés de la plaine de Ninive vers la zone autonome du Kurdistan irakien, Fraternité en Irak soutient une clinique du centre d’Erbil montée par l’équipe médicale de l’hôpital de Qaraqosh qui a fui devant l’arrivée des djihadistes avec le reste de la population. Fraternité en Irak a notamment fourni près de 4 tonnes de médicaments distribués dans cette clinique et dans des dispensaires de campagne situés dans les camps de réfugiés de la ville.

L’ambulance, un besoin urgent

Dès l’ouverture de la clinique d’Ankawa mi-août, l’équipe médicale a alerté Fraternité en Irak sur la nécessité de disposer d’une ambulance. Celle-ci devait servir à transporter les malades entre les camps de réfugiés et la clinique, mais aussi entre la clinique et les hôpitaux publics kurdes pour les cas les plus lourds.

Ce besoin était d’autant plus urgent qu’un grand nombre d’ambulances du ministère de la santé du Kurdistan irakien sont mobilisées sur la ligne de front et que tout le système de santé de la région est dépassé par l’afflux massif de dizaines de milliers de déplacés. L’équipe médicale avait le plus grand mal à faire venir les ambulances des hôpitaux publics kurdes jusqu’à la clinique en cas de problème.

Avec l’arrivée de l’hiver, certains réfugiés sont transférés dans des habitations en dur en périphérie d’Erbil. L’ambulance sera sollicitée pour aller chercher les malades graves dans ces lieux.

L’ambulance, un soutien de long terme

Grâce au soutien de la fondation Saint Irénée, l’équipe de Fraternité en Irak à Erbil a été en mesure d’acheter cette ambulance le dimanche 28 septembre. L’achat de cette ambulance est l’aboutissement d’un mois de travail, de contacts, levée de fonds, repérages et négociations.

L’ambulance achetée le 28/09/14 par Fraternité en Irak – © Fraternité en Irak

L’ambulance est entièrement équipée (brancard, banquettes intérieures, lavabo, tensiomètre, etc.). Fraternité en Irak a aussi acheté un défibrillateur installé à l’intérieur du véhicule.

L’intérieur du véhicule avec brancard, banquette, lavabo et défibrillateur – © Fraternité en Irak

Ce projet s’inscrit dans le cadre plus long d’un soutien constant de Fraternité en Irak à la structure médicale de Qaraqosh. Fraternité en Irak fournit des médicaments à l’hôpital de Qaraqosh depuis quatre ans. L’an dernier et avant que la grande ville chrétienne de la plaine de Ninive ne tombe aux mains de l’Etat islamique, l’ONG avait installé un cabinet dentaire et alimenté en médicaments une pharmacie dans un dispensaire de la ville.

L’équipe de Fraternité en Irak avec le directeur de la clinique Habib Maleh à Erbil – © Fraternité en Irak

Une fois la ville de Qaraqosh libérée, nous l’espérons le plus tôt possible, l’équipe médicale y ramènera l’ambulance qui sera affectée à l’hôpital Al Hamdania de Qaraqosh. Elle sera vitale pour que l’hôpital puisse retrouver très rapidement son fonctionnement normal.

Aidez Fraternité en Irak à poursuivre son soutien à la clinique Habib Maleh d’Ankawa tenue par les médecins de Qaraqosh en exil.



Actualité Erbil Qaraqosh Santé Urgence

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quatre × trois =