Fraternité en Irak poursuit son aide aux chrétiens de Bassorah

Fraternité en Irak poursuit son aide aux chrétiens de Bassorah

A Bassorah, où Fraternité en Irak a ouvert il y a deux ans une école multiconfessionnelle, l’association finance la rénovation d’un jardin de la plus vieille église de la ville. De quoi redonner un lieu de vie aux chrétiens esseulés.

Le diocèse de Bassorah et du sud de l’Irak est l’un des plus anciens des Églises orientales. Églises, monastères et centres culturels y furent nombreux dès les premiers siècles de notre ère. Cependant tous les signes de civilisation chrétienne disparurent du XIVe siècle (épidémies, instabilité politique) au XVIe siècle, époque à laquelle des chrétiens redescendirent des montagnes du nord vers le sud de la Mésopotamie, grâce notamment aux missionnaires. Aujourd’hui, la possibilité d’une extinction totale de la présence chrétienne dans cette partie du pays est à nouveau à craindre : depuis les années 1980, 90 % des chrétiens ont quitté la région… La troisième ville d’Irak ne compte plus que 150 familles chrétiennes de différentes confessions.

IMG_7086

Conséquence de cette baisse drastique du nombre de chrétiens, la plupart des églises de la ville sont fermées. Ce n’est pas tout à fait le cas de l’église Saint Thomas, construite en 1885. Cette église chaldéenne parmi les plus anciennes de Bassorah est située dans le vieux quartier de la ville Shana Sheel. Bien qu’ayant subi un incendie en 1983, le culte y a été célébré jusqu’en 2004. Aujourd’hui, elle n’est plus très utilisée car elle présente d’importantes fissures mais son enceinte abrite des logements pour quelques familles dans le besoin, dont celle de Likha, professeur au jardin d’enfants de l’école multiconfessionnelle Al Bichara, ouverte par Fraternité en Irak il y a deux ans.

WhatsApp Image 2019-03-31 at 19.26.54

Ci-dessus, l’intérieur de l’église Mar Toma. Plus haut, vue de l’extérieur.

Monseigneur Habib Jajou al-Nawfali, l’évêque chaldéen du lieu, a demandé à Fraternité en Irak de financer l’aménagement d’un jardin jouxtant l’église afin d’entretenir le patrimoine chrétien mais aussi pour que ce beau site redevienne un endroit agréable où les chrétiens puissent se retrouver, se rencontrer, prier… Le terrain est nettoyé, prêt à être aménagé avec de l’herbe, des oliviers, une clôture en fer forgé, et même un petit potager ! Les travaux ont commencé au mois d’août 2019 grâce aux généreux donateurs de l’association.

67659359_2298375223549541_5572007101988864000_n
67209399_667368707101327_6126033380384440320_n

Aidez-nous à redonner espoir aux chrétiens de Bassorah !

Actualité Bassorah Chrétien d'Orient Vie quotidienne