Aider ceux qui reviennent…

Aider ceux qui reviennent…

NOUVEAU – Fraternité en Irak lance un fonds dédié pour un programme d’accompagnement des familles irakiennes réfugiées au Liban, en Turquie, et même en Jordanie, qui souhaitent rentrer chez elles.

Dans la droite ligne du programme de relance économique développé dans la plaine de Ninive depuis plus de trois ans, qui a déjà créé 363 emplois, Fraternité en Irak souhaite répondre au besoin exprimé d’Irakiens réfugiés ces dernières années au Liban, en Turquie et même en Jordanie, de pouvoir rentrer en Irak. Il s’agit, par un fonds dédié à ce nouveau programme, de créer pour ces familles les conditions du retour, à commencer par retrouver un emploi…

C’est dans ce cadre que la famille d’Imad et Ru’aa, revenue du Liban a pu prendre un nouveau départ ! En 2014, le couple et leurs trois enfants de 8 à 12 ans ont fui Qaraqosh pour se réfugier au Kurdistan irakien. Mais même après le départ de Daech, l’instabilité du pays les pousse à émigrer au Liban en mars 2019, où ils ont vécu leur confinement dans une grande précarité et sans emploi.

En septembre dernier, ils sont finalement rentrés tous les cinq en Irak, à Qaraqosh. Pour le père de famille, Imad, les premières semaines sont difficiles : travailleur journalier, ses revenus sont faibles et irréguliers. Quelques jours après son retour, Fraternité en Irak l’a rencontré et a décidé de lui octroyer un prêt de 8000 € pour qu’il réalise son projet : devenir chauffeur de taxi !

Comme pour les 114 autres entrepreneurs relancés depuis le début du programme de relance économique, Imad bénéficie d’un prêt à taux zéro, qui représente 80% de la somme allouée pour l’achat de son taxi. Les 20% restant sont un don, signifiant que Fraternité en Irak s’engage à ses côtés.

Deux mois après être rentrés en Irak, une nouvelle vie commence pour la famille Hasso. Nous voulons aider plusieurs dizaines d’autres familles qui souhaitent désormais rentrer chez elles, et vous pouvez nous y aider !

Merci pour votre soutien !

Non classé