C’est la récré à l’école des Yézidis de Bozan !

C’est la récré à l’école des Yézidis de Bozan !

VIE QUOTIDIENNE – Financée intégralement par Fraternité en Irak, l’école primaire pour les enfants yézidis du village de Bozan où vivent de nombreuses familles réfugiées a été ouverte en octobre 2015. Deux équipes de l’association l’ont visitée récemment.

Ronde-enfants-Bozan

Une ronde dans la cour de l’école financée par Fraternité en Irak pour les enfants yézidis de Bozan. Dans le fond, la plaine de Ninive. © Fraternité en Irak

C’est l’heure de la récréation à l’école des Yézidis de Bozan. Il fait encore frais, c’est la fin de l’hiver, mais le soleil éclatant illumine le village situé à l’extrême nord de la plaine de Ninive. Professeurs et élèves jouent ensemble devant l’école, une grosse maison louée et aménagée par Fraternité en Irak. « Il règne une ambiance vraiment joyeuse dans cette école, témoigne Marie, membre de l’association. Le fait que les enseignants jouent avec les enfants en est la preuve, on sent des vrais liens entre eux. »

Jeux-enfants-école-Bozan

Elèves et professeurs jouent ensemble dans la cour de l’école de Bozan. © Fraternité en Irak

Jeux-garçons-Bozan

© Fraternité en Irak

Une bonne ambiance

Autour d’un thé dans la salle des professeurs, le directeur, M. Haido, confirme que l’équipe enseignante est ravie de travailler ici et que les conditions de travail sont bonnes. Fraternité en Irak finance grâce à vos dons les salaires des professeurs et tous les équipements nécessaires au fonctionnement de l’école. Les enfants ont aussi un goûter chaque jour, le directeur ayant remarqué que la plupart d’entre eux arrivaient le ventre vide…

Hommes-Bozan

Dans la salle des professeurs. Un poster avec la Tour Eiffel en hommage à la France. © Fraternité en Irak

Jeunes-filles-yézidies-école-Bozan

© Fraternité en Irak

Les élèves, dont les familles ont fui après l’invasion de Daech en août 2014, ont vite rattrapé leur retard après une année sans école. En quelques mois, l’établissement a déjà une bonne réputation dans la région. « C’est la meilleure école de toutes les écoles pour les réfugiés yézidis ! » insiste le directeur.

Classe-filles-institutrice-Bozan

Dans une des classes. © Fraternité en Irak

Photo-classe-école-yézidis-Bozan

© Fraternité en Irak

Un concert pour les élèves

Deux semaines plus tard, une autre équipe de Fraternité en Irak se rend à Bozan. Parmi les membres de cette équipe, deux musiciens hors pair : Vinz le Mariachi, batteur, chanteur, guitariste, qui vient en tournée avec Fraternité en Irak pour la deuxième fois, et Fratoun, le chanteur du groupe Les Guetteurs. Pour les enfants, ils improvisent un concert dans l’école. Un grand moment de joie !

Photo-groupe-concert-école-Bozan

Fratoun et Vinz avec les enfants de l’école. © Fraternité en Irak

Concert-école-yézidis-Bozan

Concert improvisé. © Fraternité en Irak

applaudissements-concert-école-Bozan

Joie ! © Fraternité en Irak

Aidez-nous à faire fonctionner l’école de Bozan. Nous avons besoin de dons pour payer chaque mois les salaires des professeurs, les goûters, les fournitures, etc. !

 

Actualité Enfance et Education