Fraternité en Irak ouvre une deuxième boulangerie à Zakho

Fraternité en Irak ouvre une deuxième boulangerie à Zakho

ACTION – Après le succès de la première boulangerie ouverte par l’association dans le camp de déplacés d’Ashti, à Erbil, Fraternité en Irak a ouvert une deuxième boulangerie à Zakho, dans le nord de l’Irak. Le but : redonner du travail aux déplacés et leur permettre d’acheter du pain moins cher.

Ils sont trois à se lever tôt le matin depuis plusieurs mois pour fabriquer du pain. Safwan est père de trois enfants. Il habitait Mossoul où il était déjà boulanger, mais il en a été chassé en juin 2014 lors de la prise de la ville par l’organisation Etat islamique. À ses côtés, le jeune Oussam vient de Sinjar. Il n’était pas boulanger et est allé se former à la boulangerie de Fraternité en Irak à Erbil. Il s’est spécialisé dans la fabrication de « gejnish », ces pizzas à la mode irakienne. Hani, lui, vient de Qaraqosh, la plus grande ville chrétienne de la plaine de Ninive. Il s’occupe de la vente.

Safwan-pain-samoun-boulangerie-Zakho-17-fevrier-2016

Safwan, boulanger originaire de Mossoul © Fraternité en Irak

Oussam-boulanger-2-Zakho-17-fevrier-2016

Oussam, originaire de Sinjar, a appris le métier pour trouver un emploi – © Fraternité en Irak

La boulangerie ouverte par Fraternité en Irak est installée dans local appartenant à l’Église syriaque catholique à Zakho. Il servait de lieu de stockage pour les médicaments destinés aux déplacés réfugiés à Zakho. L’association a commencé par acheter un mobil-home qui sert désormais de pharmacie. Ensuite, le local a été restauré par Fraternité en Irak. Pour répondre aux normes sanitaires en vigueur au Kurdistan irakien, il a fallu, par exemple, carreler entièrement la boulangerie du sol au plafond. Le four a été acheté à Suleymania. C’est le même que celui acheté pour la première boulangerie de Fraternité en Irak.

travaux-boulangerie-zakho-carrelage-intérieur-2015

Les travaux de carrelage dans la boulangerie – © Fraternité en Irak

vue-exterieur-large-boulangerie-Zakho-17-fevrier-2016

La devanture de la boulangerie – © Fraternité en Irak

Lancée en octobre, la production de « samouns », ces petits pains losanges, a peu à peu pris sa vitesse de croisière, 2500 pains sortent du four chaque jour. Aujourd’hui, les boulangers produisent aussi des « gejnish » afin de diversifier la production. La boulangerie, située dans le quartier de Nassara, permet aux nombreux déplacés de la plaine de Ninive qui y vivent d’acheter leur pain moins cher qu’ailleurs (12 pains pour 1000 dinars, soit environ 70 centimes d’Euros). Ce sont eux les principaux clients. La boulangerie fournit aussi trois restaurants des alentours.

cuisson-pizza-boulangerie-zakho-17-fevrier-2016

Les pizzas irakiennes – © Fraternité en Irak

vente-pain-boulangerie-Zakho-decembre-2015

Les clients se pressent toute la journée – © Fraternité en Irak

Depuis quelques semaines, la boulangerie est totalement autonome. Le chiffre d’affaire généré couvre les salaires et le coût de la matière première. L’excédent généré est reversé à l’Église et permet d’aider les déplacés. Mission accomplie pour Fraternité en Irak !

« En ouvrant cette deuxième boulangerie, Fraternité en Irak poursuit sa logique de cercle vertueux, explique Faraj Benoît Camurat, président de l’association. En redonnant du travail aux déplacés, elle leur permet de ne plus dépendre de l’aide humanitaire, de retrouver leur autonomie et surtout de reprendre confiance en eux. Maintenant, ce sont, eux, qui, à leur tour, aident d’autres déplacés. »

Un grand merci aux donateurs fidèles et généreux de Fraternité en Irak qui nous permettent de poursuivre des projets ambitieux. Une troisième boulangerie est en cours de construction, nous espérons vous en parler bientôt. Pour continuer nous avons encore besoin de vos dons !

Actualité Développement