Les commerces reprennent vie à Bartella

Les commerces reprennent vie à Bartella

RELANCE ÉCONOMIQUE – Direction Bartella où Fraternité en Irak accompagne, depuis plus d’un an, les artisans dans la reprise de leur activité. Aujourd’hui, tous ont créé plusieurs emplois !

Bartella est une petite ville située à l’est de Mossoul où cohabitent chrétiens et Shabaks*. Libérée en octobre 2016, après plus de deux ans d’occupation par l’Etat islamique, les familles s’y réinstallent progressivement. Aujourd’hui 12 artisans, chacun dans leur spécialité ont pu redémarrer leur activité grâce au programme de relance économique lancé par Fraternité en Irak, il y a plus d’un an et demi. Bilan après plusieurs mois de reprise pour quelques-uns de ces vaillants entrepreneurs.

Waseem, l’artiste tapissier

Avec l’arrivée de Daech, Waseem avait tout perdu. Aidé par Fraternité en Irak, il a pu reprendre son atelier de tapisserie et ils sont désormais trois à rénover les fauteuils et canapés des familles de Bartella.

Wasseem

L’atelier de tapisserie de Waseem

Thamir

Thamir

Thamir, le courageux maraîcher

Malgré sa ferme brûlée par Daech, Thamir n’a pas perdu espoir. Avec sa famille, il s’est réinstallé à Bartella et s’est remis à cultiver. Poivrons, aubergines, ails ou autres haricots sont ainsi régulièrement récoltés depuis un an et demi !

Nadjah, le boulanger passionné

Debout dès 4 heures du matin, Nadjah ne s’arrête jamais et fait tourner sa boulangerie avec professionnalisme et bonne humeur. Il a aujourd’hui 13 employés et est sur le point d’ouvrir une deuxième boutique.

Nabeel, le commerçant 2.0

Nabeel, invalide de guerre, a ouvert en décembre 2017 le premier centre de jeux vidéos de la ville. Les adolescents sont nombreux à venir s’y détendre après la classe. Malgré la concurrence (une dizaine de centres ont ouvert ces derniers mois), les affaires restes bonnes et permettent à Nabeel de subvenir aux besoins de sa famille.

Nabeel

Les enfants se détendent au centre de Nabeel

Milad

Milad en plein travail

Milad, le menuisier appliqué

Milad est menuisier depuis 8 ans mais ses activités avaient cessé sous Daech. Il y a un an, il a pu reprendre son activité avec succès et emploie désormais son frère.

Majeed et Fadi, le duo tenace

Majeed, le père et Fadi, le fils ont pu rouvrir leur entreprise de pose de portes et fenêtres en PVC. Grâce à vos dons, ils ont pu racheter le matériel nécessaire à la reprise de leur activité.

Faraj, “last but not least”

Faraj, bénéficiaire du programme de relance économique depuis peu, est à la tête d’une entreprise de six salariés ! Grâce à ces deux générateurs de quartier, il fournit de l’électricité à 800 maisons de Bartella.

Faraj 1
Faraj 2

Faraj pose auprès d’un de ses générateurs

*Qui sont les Shabaks ?

Les Shabaks sont une minorité ethnique majoritairement chiite, mais qui conserve certaines pratiques syncrétiques. Il y aurait plus de 60 000 Shabaks en Irak, demeurant principalement dans la plaine de Ninive. Ils ont dû fuir Daech, qui les considérait comme hérétiques.

Aidez-nous à étendre le programme de relance économique au plus grand nombre dans la plaine de Ninive !

Actualité Arabe Chrétien d'Orient Développement Qaraqosh Relance économique