A Mar Behnam, le chantier avance à grands pas !

A Mar Behnam, le chantier avance à grands pas !

CHANTIER – Le mausolée du couvent Mar Behnam, que Daech a fait sauter en mars 2015, est en passe de retrouver son allure d’antan. Après un long travail préparatoire de déblaiement des gravats et de démontage des structures fragilisées, la phase de reconstruction est amorcée. Un chantier incroyable mené par Fraternité en Irak.

C’est sans doute une première dans l’histoire du secteur du bâtiment : la restauration du sanctuaire de Mar Behnam ne prend pas de retard ! En mars 2015, Daech a voulu détruire ce haut lieu de pèlerinage pour tous les Irakiens en faisant exploser le mausolée de Saint Behnam. Celui-ci se présente comme une sorte de pièce octogonale souterraine surélevée d’un dôme.

A droite, le trou béant laissé par l’explosion retrouve peu à peu la forme destinée à accueillir la coupole

274d5ded-306b-42f8-8b12-d218225ed779

Mais la détermination du maire sunnite du village voisin, celle de Guillaume, architecte et maître d’œuvre pour Fraternité en Irak, et de toute son équipe d’ouvriers supervisée par l’archéologue Abdul Salam Simaan, ont été bien plus fortes.

Des phases bien précises

Après cinq mois de travail préparatoire comprenant le déblaiement et le tri de 600 mètres cubes de gravats dus à l’effondrement du dôme, la réalisation des plans pour le relever, la recherche de briques anciennes pour que l’édifice puisse conserver son aspect initial et bien d’autres aventures, le chantier entre aujourd’hui dans la phase de reconstruction à proprement parler. Les murs montent ! Le premier des deux tunnels d’accès au tombeau sous-terrain est reconstruit et la coupole prend forme ! Ces tunnels avaient été préalablement démontés car ils avaient été fragilisés par l’explosion.

4c6af62e-e2a0-42f0-aab2-1926f8942ade

Ci-dessus, les ouvriers cimentent les briques du tunnel. 

1119381c-b007-4c2a-9eb9-51b23aa5689b
a6371608-5a5d-4874-b5ab-0e4c1135b220

Les voûtes s’élèvent peu à peu…

IMG_1538

Des fils sont tendus pour étudier avec précision comment positionner les briques pour la construction du dôme.

Fierté partagée

« Je suis très satisfait de l’avancée des travaux et de ce qui a été réalisé jusqu’ici » explique Guillaume, qui bien que prudent – il ne faut pas crier victoire trop vite – ne cache pas son bonheur de voir le sanctuaire se rapprocher de son aspect final. L’architecte de Fraternité en Irak a d’ailleurs eu comme priorité tout au long du chantier de rebâtir au plus proche de l’édifice d’origine.

La fierté des ouvriers devant les travaux effectués à vitesse grand V ces dernières semaines est elle aussi bien légitime : leur motivation est telle que le chantier est déjà arrivé à l’étape de la reconstruction de la coupole !

e0fdb6cb-1be7-4ba5-b7cf-bc9a11b7eca3

Bientôt plus aucune trace de l’explosion

Une fois le dôme terminé, il restera à reconstruire le deuxième tunnel d’accès et le bâtiment d’entrée du sanctuaire pour que soit effacée toute trace de la barbarie de Daech. Les briques dédiées, récoltées patiemment dans les maisons détruites de Qaraqosh car ce sont celles qui ressemblent le plus à celles du mausolée détruit, ont été emportées avec l’autorisation de leurs propriétaires et attendent sagement leur heure…

Aidez-nous à terminer la reconstruction de ce lieu unique en Irak !

Actualité Art et Culture Chrétien d'Orient Mar Behnam