Donnez une église aux réfugiés chrétiens d’Irak

Donnez une église aux réfugiés chrétiens d’Irak

ACTION – 7000 chrétiens déplacés dans le camp d’Ashti, à Erbil, ont besoin d’une église pour vivre leur foi dans de bonnes conditions. Aidez Fraternité en Irak à réunir 90 000 euros pour financer la construction et l’équipement de l’édifice.

MISE À JOUR : le 17 septembre, 87 620 euros ont déjà été récoltés grâce à votre générosité exceptionnelle. Restent 2 380 euros à trouver !

Ce samedi 15 août, Mgr Petros Mouche a béni les premières fondations de l’église qui verra bientôt le jour dans le grand camp de déplacés d’Erbil.

« Cette nouvelle église est placée sous le patronage de Notre Dame de l’Annonciation, Sayedat al Bichara. Elle reprend ainsi le nom de l’église de Mossoul dont le Père Emmanuel, responsable de ce camp, était le curé. Nous espérons que par l’intercession de Notre Dame de l’Annonciation nous aurons bientôt l’annonce de la libération de la plaine de Ninive, explique Mgr Petros Mouche, archevêque syriaque catholique de Mossoul et Qaraqosh lui-même réfugié à Erbil. En attendant, j’appelle toutes les personnes de bonne volonté dans le monde à nous aider à rester fidèles à notre foi par leurs prières mais aussi par leur soutien matériel pour la construction de cette nouvelle église. »

Bénédiction pour le début des travaux de la nouvelle église du camp de déplacés d’Erbil – © Fraternité en Irak

Après plusieurs déménagements à Erbil entre août 2014 et avril 2015, environ 7000 personnes sont désormais installées dans le camp d’Ashti, un village d’un millier de mobil-homes. Jusqu’à présent, ils pratiquent leur foi dans une simple tente de toile blanche UNICEF qui sert aussi de terrain de jeux pour les enfants, de salle de classe pour adultes, de lieu de réception pour les repas partagés.

vue-exterieur-ashti

Vue sur le centre de déplacés Ashti

enfants-camp-ashti

Des enfants dans le centre de déplacés.

Une nouvelle église indispensable

La tente ne peut accueillir que 100 à 150 personnes bien serrées. Pour la semaine sainte, par exemple, il a fallu rajouter une bâche pour agrandir le précaire édifice. Le mobilier liturgique est réduit au strict minimum et sans cesse déplacé. Les lieux en toile sont mal isolés, très chauds l’été et inchauffables l’hiver.

Erbil - La tente chapelle a été agrandie pour l'occasion - © Fraternité en Irak

La tente chapelle agrandie pour la Semaine sainte.

Alors que la ligne de front de la plaine de Ninive semble gelée et que les chrétiens déplacés se résignent peu à peu à devoir s’installer pour plusieurs mois voire plusieurs années, Mgr Petros Mouche, archevêque de Mossoul et Qaraqosh souhaite construire une nouvelle église plus grande au sein même du camp de réfugiés. « Dans cette épreuve où notre peuple n’attend son salut que de Dieu, les 7000 réfugiés du camp d’Ashti ont urgemment besoin d’une église proche d’eux qui soit suffisamment grande pour les réunir tous, témoigne Mgr Petros Mouche. Il leur sera ainsi possible de prier, et d’assister quotidiennement à la messe, comme ils le faisaient dans leurs villages. »

L’évêque a demandé à Fraternité en Irak de financer la construction et l’équipement de cette nouvelle église et l’association a répondu positivement à son appel.

Un lieu de vie pour toute une communauté

Un terrain dans le camp d’Ashti a déjà été trouvé à côté des mobil-homes dans lesquels vivent les familles. L’édifice de 540 mètres carré qui pourra accueillir jusqu’à 600 personnes aura plusieurs utilités. Selon Abouna Emmanuel, ancien curé de la cathédrale de Mossoul devenu directeur du camp Ashti qui desservira l’église s’y dérouleront :
- 2 messes par jours
- des offices
- des cours de catéchisme pour différentes tranches d’âge
- des groupes de partage biblique pour les adultes
- les répétions de chants
- des formations

L’objectif, à travers cette église, est de donner aux déplacés un lieu commun où ils puissent se retrouver et vivre leur foi.

Petros-mouche-eglise

Mgr Petros Mouche sur le terrain de la future église. Au fond, les mobil-homes dans lesquels vivent les réfugiés.

Concrètement ?

Le budget prévisionnel est de 101 200 euros. Fraternité en Irak dispose déjà de 11 200 euros pour financer cette église. Grâce à vous, nous espérons réunir les 90 000 euros manquants.

Budget-eglise-ashti-erbil

Budget prévisionnel de la nouvelle église

Les travaux de cette église vont être intégralement réalisés par 25 réfugiés qui exerçaient avant l’exode un métier dans le domaine du bâtiment. 

L’évêque et le maître d’oeuvre souhaitent que les travaux commencent dès le mois d’août. Pour commencer ils attendent que la mairie finisse un aménagement déjà prévu et surtout que vos dons permettent de financer la première tranche des travaux. La construction de l’église devrait prendre ensuite quelques semaines. 

Nous avons besoin de vous. Participez à cette aventure collective et donnez une église aux réfugiés chrétiens d’Erbil !

Pour faire un don par chèque ou par virement bancaire, suivez ce lien.

Pour faire un don par internet en quelques clics (une carte bancaire suffit), cliquez ci-dessous.

 
Actualité Chrétien d'Orient Erbil Urgence