Les chrétiens de retour a Qaraqosh, inquiétude a Mossoul

Les chrétiens de retour a Qaraqosh, inquiétude a Mossoul

 [Communiqué] - Le point sur la journée du 28 juin à 22H

Les chrétiens réfugiés de Qaraqosh dans le bus pour rentrer chez eux – 28/06/14 – © Fraternité en Irak

À Qaraqosh, la situation s’est très clairement ameliorée. Alors que la ville avait subi des tirs d’obus de 83 mm du 25 au 27 juin, la ligne de front s’est deplacée au dela de la ville en direction de Mossoul. Il n’y a pas eu de tirs depuis le 27 au soir.

A Erbil ou se trouvaient 12 a 15 000 réfugiés entassés dans 19 centres (écoles, salles paroissiales), l’ambiance s’est aujourd’hui brutalement retournée. Ceux qui, hier, s’imaginaient devoir rester plusieurs semaines dans ces conditions de promiscuité et de précarité dramatiques, ont compris qu’ils pouvaient rentrer. Le bouche à oreille a fonctionné largement dans les différents centres accueillant des déplacés.

Face à la pénurie d’essence empechant ceux qui étaient venus en voiture de repartir par le meme moyen, l’Eglise a organisé des navettes de bus depuis Erbil jusqu’à Qaraqosh. Les premiers bus sont arrivés vers 15h et les va et vient de bus pleins à craquer ont continué jusque dans la nuit.

Beaucoup de Qaraqoshi réfugiés à Erbil sont rentrés. Ce soir, le centre ville n’a pas encore retrouvé sont animation habituelle, mais le moral est meilleur et les habitants ont le sentiment très fort d’avoir échappé au pire.

Signe de cette esperance, le patriarche syriaque catholique, Ignace Joseph III Younan est arrivé aujourd’hui à Erbil pour faire le tour des centres de déplacés et rassurer les familles.

Désormais, il est urgent d’aider la ville de Qaraqosh afin que ces familles qui ont vécu quatre jours très éprouvants puissent retrouver une vie digne chez eux. A Qaraqosh, la priorité concerne l’eau du robinet, coupée depuis deux semaines par l’EIIL qui n’ouvre les pompes que quelques heures par jour, pas assez pour remplir les réservoirs. De meme l’électricite est coupée, seuls tournent les générateurs qui nécéssitent de l’essence, elle-meme rationnée. Enfin, l’approvisionnement en médicaments de l’hopital de Qaraqosh est coupé.

Grace à vos dons dans le cadre de l’opération ‘Urgence à Ninive’, la tonne de médicament envoyée est bien arrivée. Nous avons besoin de votre aide pour continuer.

Les combats se sont déplacés à Mossoul l’aviation irakienne a mené plusieurs raids. Depuis cet apres-midi, toutes les entrées et sorties de Mossoul sont fermées sauf celle vers Tell Afar et vers Rabiah.

Certaines familles chrétiennes de Mossoul, venues se réfugier à Qaraqosh après la prise de la ville par EIIL sont reparties à Mossoul lorsque Qaraqosh a été bombardée. Elles sont maintenant bloquées à l’intérieur de Mossoul.

  

 

Actualité Mossoul Qaraqosh Urgence

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 + 5 =