À Erbil, Fraternité en Irak ouvre un centre d’activités pour les tout-petits

À Erbil, Fraternité en Irak ouvre un centre d’activités pour les tout-petits

by Fraternité en Irak Actualité Enfance et Education Erbil Urgence

ACTION – Depuis le milieu du mois d’août, Fraternité en Irak a ouvert une aire de jeux pour les enfants de 4 ans dans le grand camp de déplacés d’Ashti à Erbil.

Alors que les mois passent depuis l’exode de la plaine de Ninive et que la vie s’organise progressivement, une question se pose avec acuité pour les familles et les responsables des camps de réfugiés : comment occuper, dans un cadre structurant et organisé, les enfants pas encore en âge d’être scolarisés ?

Pour y répondre, et à la demande du Père Emmanuel, le responsable du centre de déplacés d’Ashti qui regroupe environ 1500 familles, Fraternité en Irak a financé, construit et organisé le fonctionnement d’une aire de jeux pour les enfants de 4 ans.

C’est en tout près de 800m² qui ont été aménagés pour les petits. Deux mobil-homes, l’un pour la bibliothèque et le rangement du matériel, l’autre pour les sanitaires, ont été installés. Une grande aire de jeux recouverte d’une moquette verte et protégée par un toit en paillasse permet aux enfants de jouer tranquillement. Des tourniquets et un toboggan ont été fixés. Un grillage recouvert de grandes bâches les isole du bruit et de l’extérieur. Un grand meuble fait de petits casiers a été commandé à un menuisier du camp pour que les petits puissent ranger leurs affaires.

nettoyage-pose-moquette-centre-activite-Erbil-mi-aout-2015

Installation de la moquette de jeux et nettoyage du terrain – © Fraternité en Irak

Un lieu de calme et d’apprentissage pour les plus jeunes

L’ouverture du centre a été précédée d’un travail patient de recensement. Sur la base d’un listing fourni par les responsables du camp, les membres de Fraternité en Irak sont allés voir les parents des enfants de quatre ans pour leur proposer d’inscrire leurs enfants aux activités. La tranche d’âge a été choisie à dessein : une ONG italienne s’occupe des enfants de cinq ans, et les enfants de six ans vont à l’école. La limitation à une seule classe d’âge permet aussi des activités en petits groupes et une approche personnalisée pour les enfants.

jeux-balancoire-benevoles-enfants-centre-activite-erbil-mi-aout-2015

Jeux avec les petits sur la balançoire – © Fraternité en Irak

visage-enfant-lecture-centre-activite-erbil-aout-2015

enfants-lego-centre-activite-erbil-aout-2015

Concentration sur les duplos – © Fraternité en Irak

Au total, 125 enfants viennent à tour de rôle. Chaque enfant profite donc de l’aire de jeux deux demi-journées par semaine. La mise en place des activités soulage les parents qui trouvent ainsi un peu de temps pour eux ; et elle offre un cadre éducatif à ces enfants dont les repères sont bousculés depuis qu’ils ont été chassés de chez eux.

Chaque demi-journée comporte des temps de jeux collectifs, mais aussi de lecture, ou de dessins. L’accent est mis sur l’apprentissage de la motricité, de la propreté (lavage des mains, rangement, etc.), et de la communication (langage, écoute, etc.)

lecture-centre-activite-erbil-aout-2015

Moment de lecture – © Fraternité en Irak

enfants-table-dessin-centre-activite-aout-2015

Chaque demi-journée, des temps plus calmes – © Fraternité en Irak

jeu-lego-centre-activite-erbil-mi-aout-2015

© Fraternité en Irak

Des créations d’emplois

Poursuivant l’objectif de redonner aux déplacés un travail afin qu’ils puissent retrouver une certaine autonomie, Fraternité en Irak a embauché trois animatrices, Lara, Neval, et Sally pour encadrer les activités. Il s’agit pour elles de redonner des repères aux enfants et de les occuper sainement en éveillant les talents tant artistiques que sportifs ! Par ailleurs, un gardien, Aram, veille à ce que personne ne s’introduise par effraction dans l’aire de jeu. Il est aussi chargé de l’entretien des lieux et de la logistique : stockage des bouteilles d’eau potable, installation du matériel nécessaire aux activités.

Aram-gardien-parents-centre-activite-erbil-aout-2015

Aram, le gardien, accueille les parents qui viennent rechercher leurs enfants – © Fraternité en Irak

badge-centre-activite-erbil-aout-2015

Distribution des badges au début des activités – © Fraternité en Irak

Des activités pour les femmes

Lorsque les enfants ne sont pas dans le centre d’activité, c’est-à-dire le week-end, d’autres groupes peuvent y trouver un lieu propice pour se retrouver dans un camp où les espaces communs manquent.

Ainsi, les petites sœurs de Jésus, une communauté qui vit simplement dans le camp, y organise très régulièrement un atelier de broderie et de couture pour les femmes. Nous renouons ainsi avec une activité lancée à Qaraqosh en 2012 et qui avait connu à l’époque un beau succès ! C’est l’occasion pour les femmes de se retrouver entre elles dans un cadre différent et de sortir de leurs problématiques familiales. Nous étudions désormais la possibilité d’aménager l’espace de l’aire de jeu pour qu’enfants et mamans puissent cohabiter…

broderie-femme-centre-activite-Erbil-fin-septembre-2015

Atelier de broderie pour les femmes le week-end – © Fraternité en Irak

 

femmes-portrait-broderie-centre-activite-erbil-fin-septembre-2015

La broderie est l’occasion de se retrouver et de discuter dans un autre cadre – © Fraternité en Irak

IMG_0032 IMG_0032

Merci à tous les donateurs généreux de Fraternité en Irak qui nous ont permis de construire et d’équiper ce centre d’activité. Grâce à vos dons nous pouvons aussi redonner du travail à quatre personnes !

Aidez-nous à continuer !