Les églises de Mossoul visées – Urgence humanitaire pour les déplacés

Les églises de Mossoul visées – Urgence humanitaire pour les déplacés

[Communiqué] – Le point sur la situation le 20 juillet 2014 à 21H

Avertissement : la situation évoluant constamment, merci de bien prendre en compte les dates et heures indiquées dans le communiqué.

Pour comprendre ce que s’est passé les jours précédents et saisir le contexte général merci de lire notre dernier point ici.

Pour suivre les nouvelles en temps réel, retrouvez nous sur Twitter : @FraterniteIrak ou sur Facebook : « Fraternité en Irak »

—-

Messe du 15 août 2012 à la cathédrale Al Taheera de Mossoul où s’était rendu Fraternité en Irak – ©Fraternité en Irak

À Mossoul, le vendredi 18 juillet, à 19h30 les djihadistes de l’État islamique (EI) sont entrés dans l’archevêché syriaque catholique de Mossoul furieux parce que les chrétiens de la ville ne s’étaient pas rendus à la réunion à laquelle l’EI les avait convoqué pour présenter les nouvelles règles du califat. Ils ont enlevé les portraits des évêques et des patriarches se trouvant dans la « salle du divan ». Puis ils les ont fait brûler. C’est ce premier feu qui aurait ensuite endommagé l’archevêché dans un incendie dont il est encore difficile de mesurer l’ampleur des dégâts.

Les musulmans du quartier se sont très courageusement interposés pour empêcher les djihadistes de poursuivre leur saccage, sans succès. Cette résistance des musulmans du quartier en soutien à leurs voisins chrétiens avec qui ils ont toujours vécu est un grand signe d’espérance dans la tragédie qui se joue actuellement à Mossoul. La cathédrale Al Taheera  qui jouxte l’évêché, aurait, selon plusieurs sources concordantes, été dégradée par les flammes. Pour l’instant, aucune photo de ces deux événements ne nous est parvenue.

Comme nous le rapportions dans notre précédent communiqué, l’ultimatum posé aux chrétiens par les hommes de l’EI expirant le 19 juillet à 12h (heure locale) ainsi que l’intensification des bombardements de l’armée irakienne sur Mossoul ont poussés tous les chrétiens à fuir la ville. La plupart ont été rançonnés au check point de sortie et se retrouvent donc sans aucune ressource.

À Mossoul toujours, aujourd’hui 20 juillet à 7h30, la grande porte de l’église Al Sa’a des dominicains a été défoncée. Nous n’en savons pas plus sur d’éventuels dégâts à l’intérieur du couvent. Le monastère et l’église de Saint Georges (quartier de Hay Al Arabi), appartenant aux moines Antonins, sont occupés depuis le 19 juillet au soir par des hommes de l’État islamique.

Les quelques centaines de familles de chrétiens déplacés (difficile de savoir exactement combien restaient à Mossoul depuis la prise de la ville par l’EI le 10 juin) affluent depuis trois jours à Qaraqosh, Bartala, Baashiqa, Alqosh et Qaramless et peut-être dans d’autres villages de la plaine de Ninive.

À Qaraqosh ce sont entre 100 et 200 familles qui sont arrivées ces derniers jours. Ces familles, qui arrivent le plus souvent sans rien, sont nourries et logées par l’Église. À Qaraqosh, l’approvisionnement en eau, en électricité et en médicaments, entre autres, pose toujours problème.

À Alqosh, de très nombreux déplacés venus de Mossoul sont arrivés par vagues successives depuis la prise de la ville par l’EI le 10 juin. Il devient difficile de nourrir ces milliers de personnes.

À Bagdad, le patriarche des chaldéens Louis Sako a organisé une manifestation avec des personnes de toutes confessions. Le mot d’ordre écrit sur les pancartes de tous : « #Je suis irakien, #je suis chrétien » (voir photo ci-dessous)

Manifestation à Bagdad le 20/07/14 – Le patriarche est au centre enveloppé dans le drapeau irakien. ©www.saint-adday.com

Beaucoup d’entre vous nous demandent comment se rendre utile. Aujourd’hui, vos dons sont plus que jamais nécessaires pour aider toutes ces familles déplacées à vivre dignement malgré la perte de tous leurs biens. Nous avons aussi besoin de vous pour relayer les informations que nous diffusons afin que l’opinion internationale prenne conscience de l’ampleur du drame qui se joue dans la plaine de Ninive.

> Pour savoir les projets concrets que nous menons depuis 4 ans en Irak c’est ici

> Pour nous faire un don c’est là

Merci pour votre aide.

- L’équipe de Fraternité en Irak

Actualité Mossoul Qaraqosh Urgence

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

19 − 2 =