Et la vie reprend à Shaqaq, chez Marwan et Assma !

Et la vie reprend à Shaqaq, chez Marwan et Assma !

PORTRAIT – Vendredi dernier, deux volontaires de Fraternité en Irak se sont rendus à Shaqaq, le quartier défavorisé de Qaraqosh, chez Assma et Marwan, dont le logement a été remis à neuf grâce à Fraternité en Irak. Témoignage.

Ce vendredi de Carême, le chemin de Croix organisé par Abouna Jalal dans les ruelles de Shaqaq a réuni 200 participants, parmi lesquels Assma et ses enfants, Maryam et Fisam. Avant l’arrivée de Daech, Marwan, le père de cette famille, travaillait dans une compagnie pétrolière et tous vivaient paisiblement dans ce quartier où ils avaient fait leur trou. Le couple, originaire de Bagdad où il s’est marié, avait décidé de déménager à Qaraqosh en 2006, à la suite de la poussée de violence contre les chrétiens dans la capitale irakienne après l’intervention américaine de 2003.

la vie reprend à Shaqaq

Chemin de croix à Shaqaq

la vie reprend à Shaqaq

Fisam, Assma et Maryam

Tout quitter pendant la nuit…

Et puis vint la nuit du 6 août 2014. Devant l’annonce de l’arrivée des djihadistes de l’ « Etat islamique », le couple décide à minuit de tout quitter une fois encore pour se réfugier à Erbil emportant avec eux juste quelques valises. Ils vivront pendant trois mois de manière sous des tentes dans une précarité totale ; les enfants ne pourront pas aller à l’école durant la première année de cet exode et Marwan mettra neuf mois pour retrouver un travail. Les deux années qui suivent seront marquées par la cohabitation avec quatre autres familles dans une maison de cinq pièces…

Malgré tout, l’entraide familiale et une foi bien ancrée leur permet de surmonter ces trois années. «  Le Seigneur ne nous a pas abandonnés, il guide nos vies, regardez toute l’aide que nous avons reçue »,  témoigne Assma.

Le choc du retour

Après trois ans d’absence, Assma, Marwan et leurs enfants peuvent enfin retourner chez eux. Maryam a un choc en rentrant dans son quartier et dans son appartement : tout a été volé et dévasté. Deux gros trous ont été creusés dans les murs du salon pour faire des tunnels permettant aux terroristes de communiquer entre les appartements sans s’exposer à l’extérieur. Les graffitis sur les portes ne laissent pas de doute quant à l’origine des « squatteurs »…

Malgré tout, la famille rassemble son courage : le frère d’Assma, peintre, efface les traces du passé, tandis que Marwan passe deux mois à rénover son appartement pour que tous viennent y habiter début septembre 2017.

la vie reprend à Shaqaq
la vie reprend à Shaqaq

Grâce au programme de rénovation des appartements de Shaqaq engagé par Fraternité en Irak, l’association est venue évaluer le montant des travaux nécessaires. Puis, conformément à son engagement, Fraternité en Irak, en la personne de son architecte Guillaume, a ensuite remboursé les frais engagés pour la remise à neuf du logement : la réparation des trous dans les murs, l’achat de la peinture, d’un nouveau réservoir d’eau et d’une porte neuve !

Et pour le futur ?

La vie et les études des enfants peuvent aujourd’hui enfin reprendre !  Maryam veut ainsi devenir dentiste, Fisam, s’il ne choisit pas de se consacrer à la musique, souhaite faire des études d’avocat. Quant aux parents, ils ne désirent qu’une chose désormais : « vivre en paix ». A la question de l’avenir, la réponse lâchée dans un sourire : « Inch Allah », laisse deviner tous les défis auxquels cette famille, comme des centaines d’autres dans ce quartier vont devoir faire face pour retrouver la vie d’autrefois.

Aidez-nous à rendre un logement décent à la centaine de familles de Shaqaq qui attendent encore de rentrer vivre chez elles !

Actualité Chrétien d'Orient Qaraqosh Reconstruction Vie quotidienne