Pour Pâques, n’oubliez pas les Irakiens !

Pour Pâques, n’oubliez pas les Irakiens !

Pour la deuxième fois, nos amis Irakiens passent Pâques loin de chez eux. Grâce à vos dons et à votre fidélité, Fraternité en Irak les soutient concrètement dans cette épreuve. Ces derniers mois, nous avons concentré nos efforts sur la création d’emplois pour les déplacés de la plaine de Ninive. Deux boulangeries et une usine de crème de sésame tournent bien : un cercle vertueux est enclenché et les bénéfices de ces petites entreprises permettent de financer des projets pour d’autres réfugiés ! Nous poursuivons notre soutien aux étudiants déplacés de Kirkouk, aidés en cela par de nombreux groupes de jeunes français qui ont mis en place des actions de solidarité.

Un immense merci !

En plus de cela, les membres de Fraternité en Irak ont dû gérer plusieurs urgences. À la suite du bombardement du village chrétien de Sharanish par l’aviation turque, l’association s’est mobilisée très rapidement pour refaire toutes les fenêtres du village soufflées par les explosions et permettre aux familles de rentrer chez elles. Par ailleurs, un millier de couvertures a été apporté à la communauté kakaïe. Il s’agit d’une minorité religieuse méconnue frappée de plein fouet par l’invasion de Daech. Ils vivent dans des conditions difficiles à quelques kilomètres de la ligne de front. 30 tonnes de produits de première nécessité ont aussi été distribués dans les villages isolés du nord de l’Irak.

Des signes d’espoir

Si le tableau général est bien noir, nous voulons, en ces jours de Pâques, partager avec vous quelques signes d’espoir. Tout d’abord, le retour des habitants de Sharanish dans leur village seulement quelques jours après leur fuite montre l’attachement des Irakiens à leur terre et la nécessité de les aider à y rester. Ensuite la joie des enfants yézidis de l’école du village de Bozan ouverte en octobre par Fraternité en Irak nous donne la certitude qu’il est possible de leur redonner le sourire après la tragédie qu’ils ont traversée. Enfin, l’ordination de quatre diacres syriaques catholiques le 19 mars dernier a eu lieu dans la nouvelle église Al Bichara construite dans le camp de déplacés d’Ashti cet été grâce à vos dons. Cet évènement nous rappelle, s’il le fallait, que les chrétiens d’Irak sont bien vivants et qu’ils se projettent dans l’avenir…

Nous avons besoin de vous pour aider les Irakiens à envisager plus sereinement cet avenir. Trois nouvelles entreprises sont en bonne voie. Elles permettront de créer une quinzaine d’emplois…

Toute l’équipe de Fraternité en Irak vous souhaite une joyeuse fête de Pâques !

 

Actualité Al Qosh Chrétien d'Orient Enfance et Education Erbil Kirkouk Qaraqosh Urgence